Architectures Inachevées

 

Architectures inachevées est un projet en cours de réalisation produit à Jardin Rouge - Fondation Montresso -

Résidence d'artistes - 2016 / 2017.

 

Fondation Montresso - Marrakech - Maroc 

 

http://montresso.com


Prise de vues à "l'Hôtel" lors d'une résidence à la Fondation Montresso - Marrakech - photographie Olivier Monge/MYOP - 2016


Architectures inachevées - Marrakech

 

2016 - 2017

 

* Des grands projets architecturaux inachevés sont présents sur de nombreux territoires et marquent les paysages.

Structures brutes ou ouvrages plus aboutis, ils s’imposent désormais à nous de manière récurrente et invasive.

 

Rongés par le temps, stigmates d’une époque de spéculation immobilière déraisonnée, ces squelettes bétonnés deviennent les temples, les témoins, le paradigme  de nos incohérences contemporaines.  

 

* Les dessins - Pierre noire sur papier.

Chaque dessin s’appuie sur un travail photographique en amont.

La noirceur des dessins révèle des lignes et suggère des intentions avortées qui s’engouffrent dans la profondeur de l’obscurité.

La facture réaliste des dessins renvoie au médium photographique, à tort communément associé à une évocation du réel.

Le dessin fantasme les noirs et projette le vide, l’absence d’aboutissement.  

Les grands formats, les cadrages et la densité des dessins fusionnent  la lecture spatiale et fonctionnelle du lieu.

Les lignes s’imposent, une réalité fictive naît, l’essence initiale disparaît.  

Ces architectures inachevées deviennent les vestiges emblématiques de notre époque.

 

  * «  Architectures inachevées  » s’inscrit dans la lignée d’une recherche plastique sur les territoires en flottement, recherche qui a pris racine dans le Sud de l’Italie.

Dans cette lignée, Marrakech s’est imposée lors d’une résidence à Jardin Rouge (Fondation Montresso).

 

Ce projet est destiné à se développer sur différents territoires. 

 

 

 

 

Unfinished Architectures - the hotel - Marrakech # 7

 

Unfinished massive architectural projects can be found in many places where they became an integrated part of the landmark. Raw or sophisticated, these structures are imposing their pervasive and recurring presence.

 

Decayed by time, stigmata of an era of uncontrolled real estate speculation, these concrete skeletons have become temples, witnesses, and a paradigm of our contemporary inconsistencies.

 

* the drawings: black stone on paper

Each drawing is the elaboration of a photographic work. The blackness of the drawings reveals emerging lines and suggests aborted intentions that sunk in the deep of darkness.

The realistic design of the drawings refers to the photographic medium, wrongly associated with a representation of reality.

The drawings fantasize the blacks and project both emptiness and a lack of accomplishment.

Large formats, framing and density of drawings contribute to merging both the spatial and functional reading of the place.

Lines appear, and an imaginary reality emerges, as the initial essence vanishes.

These unfinished architectures become the emblematic vestiges of our time.

 

* "Architectures inachevees (Unfinished architectures)" is the continuation of a plastic research on fluttering territories, a research project that originated in South Italy.

 

As such, Marrakech emerged as an evidence during a residence in Jardin Rouge (Montresso Foundation).

 

This project is intended to develop on different territories.